Auto-Entrepreneuriat: avantages et inconvénients

Bonjour à tous,

 

Une année après avoir créé mon entreprise sous le statut auto-entrepreneur, je vous propose un retour d'expérience.

 

Entreprendre est aujourd'hui assez "facile" en France, grâce au statut auto-entrepreneur mais cela n'empêche pas que l'acte doit être réfléchi et étudié.

Lorsqu'on créée une entreprise, on doit au préalable se poser tout un tas de questions juridiques, administratives, mais aussi (et surtout) sur l'état du marché visé, la viabilité du projet etc... Toutes ces démarches prennent beaucoup de temps, et peuvent décourager certains, mais sont essentielles pour pouvoir être rapide et efficace lors du lancement de son activité, et ainsi gagner en temps et forcément... en argent !

Si les études réalisées vous aident à vous conforter dans le fait que ça va marcher il vous reste toujours une petite part d’appréhension surtout si -comme moi il y a un an- vous êtes jeune et novice dans le domaine !

 

Il existe pour vous rassurer et vous faire franchir le dernier pas vers la création de votre entreprise un statut parfait pour débuter: auto-entrepreneur.

 

Le statut le plus simple en France, avec le moins de paperasse, le moins de charges à payer etc...

Vos premiers mois ne vous rapportent rien ? C'est beaucoup moins grave que sous un autre statut car vos charges sont proportionnelles à votre CA. On ne commence pas à payer avant même d'avoir commencé à gagner de l'argent (ce qui est le cas sous beaucoup beaucoup beaucoup d'autres statuts), ce qui est très appréciable et encourageant.

En revanche, la simplicité du statut fait que la notion de "charges déductibles" liées à votre travail n'existe pas, donc tous les frais sont à la charge de l'entrepreneur, et donc à ne pas oublier de prendre en compte lorsque vous établissez vos tarifs ! "A m'en donné" (comme on dit sur la Rade Toulonnaise) -non seulement, on craint dégun, mais- (désolée aux non Toulonnais pour cette private joke) si on veut gagner sa vie, il faut quand même que ce que vous faites vous rapporte plus que ce que ce que ça ne vous a coûté (logique, mais pas forcément évident à gérer quand on débute, surtout lorsque l'on vend du service!). Il est donc important de bien étudier ces aspects avant d'établir vos devis ou vos prix.

 

Autre avantage du statut d’auto-entrepreneur, il vous permet de cumuler plusieurs activités. Vous pouvez donc très bien travailler à mi-temps (ou plus, ou moins) pour un patron, afin de vous donner un petit coup de pouce financier pour démarrer ! Cela implique bien sur de gérer la fatigue et le manque de temps pour gérer votre entreprise (il faut assurer à la fois pour son employeur, pour ses clients, et pour sa famille), mais avec de la volonté, ça se fait bien, lorsque la situation est limitée dans le temps (ou lorsqu'on est un fou du boulot) !

 

Gérer son entreprise, même sous un statut auto-entrepreneur, cela demande un minimum d'organisation, et pas mal d'autonomie et de polyvalence. L'auto-entrepreneur est seul, on oublie donc les employés et les intermédiaires avec le client (ce qui est à la fois un avantage et un inconvénient).

Et on n'oublie pas d'anticiper le paiement des cotisations lorsqu'on reçoit un paiement client, cela évite d'avoir des surprises ! (Non, les chèques de vos clients n'iront jamais entièrement dans votre poche, et il ne faut pas l'oublier à l'encaissement)

 

Si ce statut est vraiment ce qu'il y a de mieux pour commencer (à mon avis), j’appréhende aujourd'hui le jour où je gagnerai trop pour rester sous ce statut (oui, ce jour arrivera! Car une limite de 32600€/an de CA -au delà de laquelle on vous oblige à changer de statut-, cela fait un salaire annuel d'environ 23000€, soit 1900€ / mois, et je vous souhaite à tous, et à moi aussi, de réussir à gagner plus) et où tout deviendra bien plus complexe... Attention donc, à bien anticiper ce point lorsque vous serez en limite de CA et que vous sentirez que votre petite entreprise n'a pas fini de grandir, car changer de statut implique un très grand nombre de modifications, qui j'espère ne seront pas trop décourageants ... :)

 

Si vous souhaitez vous lancer, et me poser des questions plus précises sur mon expérience, n'hésitez pas à me les poser, je prendrai le temps d'y répondre !

 

A bientôt ! :)

 

 

 

Écrire commentaire

Commentaires : 1
  • #1

    Sylbohec (mardi, 13 octobre 2015)

    Bravo pour ce retour concernant les débuts d’activités d'un autoentrepreneur.
    J'ai aussi ce statut depuis maintenant 7ans et je vois aussi son évolution et sa future vie (bientôt fusion entre autoentrepreneur et microentreprise).
    Il me semble important de bien suivre cette évolution pour anticiper (CFE à payer au bout de 5ans d'activité, changements des taux de charges sociales chaque année, changement administratif, etc.).
    Bon courage à Accretio SBM et à toutes les personnes qui se lancent !